Contenu

Samedi 21 octobre à 20 h.
Samedi 21 octobre à 20 h., église de Durbuy.
 

WOLF

Ensemble d’instruments à vent du XVIII° siècle

Photo Maarten Marchau

  • Jean-Philippe Poncin, clarinette
  • Guy Van Waas, clarinette
  • Bart Cypers, cor
  • Jean-Pierre Dassonville, cor
  • Alain De Rijckere, basson
  • Marine Falque-Vert, basson

WOLF est un collectif belge fondé lors du Festival Midis-Minimes 2012 autour d’instrumentistes à vent spécialisés dans l’interprétation de la musique classique sur instruments d’époque. Les musiciens jouent en effet sur des instruments originaux ou de fidèles copies. Le recours aux instruments anciens les guide vers un répertoire surtout constitué de grandes œuvres des 18ème et 19ème siècles.

Issus notamment des formations en musique ancienne, tous les membres de l’Ensemble comptent aujourd’hui parmi les musiciens belges les plus sollicités.

Depuis sa création, l’Ensemble n’a cessé de progresser à travers des prestations très appréciées. Invité par plusieurs organisations (Festival de Wallonie, Festival Midis-Minimes, Automne Musical de Spa, …), dans de nombreux centres culturels (Rochefort, Hasselt, Markten Bruxelles,…) et par d’autres festivals en Wallonie, en Flandre, même en Hollande, l’Ensemble WOLF continue d’élargir son univers.

Aujourd’hui, WOLF rentre dans un élan important : au programme, entre autres, une série de concerts avec le pianiste australien Anthony Romaniuk, le Septuor de Beethoven, le Quintette pour clarinette de basset de Mozart et la grandiose « Gran Partita ».

Jean-Philippe Poncin (clarinette)
Clarinettiste diplômé des conservatoires de Bruxelles et Mons, Jean-Philippe Poncin étudie également la ténora (hautbois rustique catalan) et les clarinettes anciennes. Son univers musical va de la musique ancienne à la musique contemporaine en passant par les musiques traditionnelles, le théâtre et l’improvisation.
Il fonde l’Ensemble WOLF en 2012 et est invité à se produire avec les Agrémens, Il Fondamento et Octophoros (P. Dombrecht), Il Gardellino (M. Ponseele), B’Rock (R. Jacobs), Les Talens Lyriques (Ch. Rousset), La Grande Ecurie et la Chambre du Roy (J.-C. Malgoire), Nieuwe Philharmonie Utrecht, l’Ensemble Apotheosis (Korneel Bernolet), Le Concert d’Anvers (B. Van Reyn), l’Ensemble Philidor,…

En 2014, il est choisi par le pianiste de jazz et compositeur Kris Defoort pour « Daral Shaga », création opéra de Feria Musica dont la tournée continuera jusqu’en 2018. En 2017, il se produit pour Transparant dans une production de la soprano new-yorkaise Claron McFadden.

Guy Van Waas (clarinette)
A l’instar des musiciens baroques, classiques et romantiques, Guy Van Waas a un horizon musical très large, qui va de la clarinette ancienne à l’orgue en passant par le clavecin, le pianoforte et la direction d’orchestre. Et la composition n’est pas bien loin… Un parcours auquel ne sont pas étrangers les professeurs qu’il a côtoyés, parmi lesquels Robert Kohnen au Conservatoire de Mons.

Depuis 2001, il est chef principal de l’Ensemble « Les Agrémens », basé à Namur. Avec cet orchestre, outre de nombreux concerts, il a déjà enregistré 12 CD hautement appréciés. En 2013, il a obtenu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros pour l’enregistrement de « Thésée » de Gossec.

Il continue aussi de pratiquer ses autres passions : l’orgue - comme concertiste (organiste titulaire du grand orgue de l’Eglise des Carmes à Bruxelles) et dans le DuOrganum (4 mains et 4 pieds), et la clarinette ancienne dans l’ensemble WOLF.

Bart Cypers (cor)
Bart Cypers a étudié le cor moderne au Koninklijk Conservatorium Brussel avec Luc Bergé et au Conservatoire de Genève avec Bruno Schneider, ainsi que le cor classique et cor baroque au Conservatoire Royal de Bruxelles avec Jean-Pierre Dassonville.

Il occupe le poste de cor solo à l’Opéra des Flandres (« Kunsthuis Opera Ballet Vlaanderen ») et joue souvent comme cor solo avec plusieurs orchestres symphoniques comme le Symfonieorkest van Vlaanderen, Brussels Philharmonic, l’Orchestre Symphonique du Théâtre de la Monnaie, l’Orchestre Philharmonique de Liège ou Rotterdam Sinfonia.

Il est, en outre, invité régulièrement par des ensembles renommés comme B’Rock, Collegium Vocale Gent, Il Fondamento, La Petite Bande, l’Ensemble Caprice et Les Muffatti. Il est membre fondateur de l’Ensemble WOLF et du quintette Eburon, avec qui il a obtenu le premier prix au Concours International de Musique de Chambre de Lyon.

Jean-Pierre Dassonville (cor)
Jean-Pierre Dassonville est né à Soignies. Premier cor solo au Théâtre Royal de la Monnaie, professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles et à l’Académie de musique de Woluwe Saint Lambert, il débute ses études musicales en compagnie de son père et les termine aux Conservatoires Royaux de Mons et Liège. Il sera successivement titulaire de postes définitifs dans l’Orchestre d’Harmonie de la Musique des Guides, à l’Orchestre Symphonique de la RTBF, dans l’Orchestre du Vlaamse Opéra.

Pratiquant régulièrement les instruments historiques, il est également 1er cor solo invité aux Agrémens, entre autres. Chambriste, il est membre de divers ensembles, autant sur instruments modernes qu’historiques, et collabore régulièrement avec WOLF, le quatuor Danel, El-Bacha, …
Ses activités de soliste lui permettent de se produire avec divers orchestres, lors de festivals internationaux comme Avignon, au Japon, au Canada, en Chine, … Il figure enfin parmi les cornistes retenus par l’association internationale du cor (IHS) comme l’un des représentants du style européen du jeu cornistique.

Alain De Rijckere (basson)
Alain De Rijckere entame ses études musicales à l’Académie de Dinant. Après avoir obtenu la médaille du gouvernement, il participe en 1975 au concours national du Crédit Communal où il obtient le premier prix. Il entre alors au Conservatoire Royal de Bruxelles et y décroche un diplôme supérieur de basson et de musique de chambre.

En 1980, il obtient le poste de basson solo à l’orchestre symphonique de la RTBF. En 1986, il est désigné comme professeur de musique de chambre au Conservatoire Royal de musique de Mons et, en 1997, au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles.

Alain De Rijckere participe régulièrement aux projets d’ensembles tels que Les Agrémens, Il Fondamento, Les Musiciens du Louvre,… Beaucoup de ses enregistrements ont été salués par la presse écrite, dont les ouvertures pour hautbois et basson de Fasch qui ont obtenu le diapason d’or en France.

Marine Falque-Vert (basson)
Après avoir brillamment terminé son cursus de flûtiste au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Grenoble, Marine Falque-Vert se perfectionne au CRR de Rueil-Malmaison. Le prix d’excellence de flûte traversière en poche, elle intègre en septembre 2012 le Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle y obtient son Bachelor avec grande distinction, puis décroche son master de flûte au Conservatorium de Tilburg, tout en commençant un Bachelor de basson baroque et classique au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Son intérêt pour la musique de chambre et la musique d’orchestre l’amène à se produire dans différentes formations, et à participer à des tournées et productions d’orchestre en Europe : le Taffanel Wind Instruments Society en Espagne et en Belgique, l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, Terra Nova, Bach Consentus, Hildebrandt Consort, … ainsi que divers groupes de musique de chambre.

Curieuse de découvrir de nouveaux styles et désireuse d’élargir ses possibilités, elle diversifie ses compétences artistiques en ajoutant à la maîtrise de la flûte traversière, le piccolo, la flûte alto, la flûte baroque, ainsi que le basson baroque et classique.

Au programme :

Récital MOZART
Duos de cors Kv487
Divertimento pour 2 clarinettes et basson Kv439b
Sérénade n°11 en Mi bémol Majeur, K. 375, pour instruments à vent
***
Sélection d’arrangements d’airs d’opéras (à déterminer) Ouverture en sextuor
Airs en sextuor